Antilles, Curaçao : Spanish Water

 

 

Bonjour les gens

Aujourd'hui n'est pas coutume point de bla bla sur les exploits du capitaine (qui est quand même formidable), je reviens à mes moutons, partager avec vous quelques impressions et photos du mouillage Spanish Water à Curaçao.

Replaçons nous dans le contexte, voici ci-après une vue google earth de l'île avec le mouillage.

J'ai mis un soleil pour représenter l'endroit où Namasté est mouillé (sous les nuages à part qu'il n'y a plus de nuages)….

L'entrée du mouillage est repérable au grand hôtel Hyatt qui la borde : vous voyez l'hôtel et hop, vous tournez à droite (euh si vous venez de l'Est, mais normalement vous venez de l'Est comme le vent). Vous faites un peu attention aux récifs qui dépassent (côté babord en entrant) et aussi à ne pas vous ensabler (côté tribord en entrant) mais de jour vraiment aucun problème tout est bien visible à l'oeil nu.

Une fois entré vous allez prendre le chenal qui longe l'hôtel, suivi par une marina puis débouler dans l'immense mouillage constitué de plusieurs anses (au fond de certaines se trouvent des marinas), bordés par de belles villas luxueuses avec ponton particulier pour le yacht.

Entrée du chenal avec l'hôtel Hyatt à droite

Ensuite vous choisissez une des 4 zones de mouillage autorisées (A,B,C,D) selon vos envies et la place qu'il reste (il y a beaucoup de monde). Nous avons choisi la zone B, pas trop loin du seul débarcadère pour annexe. Et une annexe avec un bon moteur n'est pas trop du luxe vues les distances à parcourir (aller au débarcadère ou bien à la plage :)) sur un mouillage assez grand, venté donc avec du clapot qui vous trempe pas mal lorsque vous voulez aller à terre…

Il y a trois bars à proximité du débarcadère, ils sont très agréables et l'accueil est charmant.

Pour les courses il faudra prendre une des navettes affrêtées par les supermarchés avoisinant, demandez à n'importe qui au bar, tout le monde connaît les horaires (il y en a tous les jours à partir de 9h). Il n'y a aucune supérette ou marché dans le coin.

Pour faire les formalités, il faut prendre le bus 6a pour la capitale Willemstadt au rond point en sortant de la zone de Spanish Waters. La aussi n'importe qui vous renseignera pour les horaires (environ un par heure). Dans le prochain post sur Willemstadt je vous mettrai un plan pour repérer les 3 endroits (douanes, immigration et capitainerie) où vous devrez aller en arrivant dans le pays.

Points d'intérêts : débarcadère, bars, station de bus.

J'aime beaucoup l'aménagement fait à l'entrée du chenal. Un ponton a été construit devant toute la plage (une partie de la plage étant devant le Hyatt et une autre étant publique. On peut s'ammarrer au ponton eprès le Hyatt (et pas devant pout lui laisser une vue dégagée…). Du coup la zone de baignade est protégée et très agréable.

Allez, quelques photos pour s'en rendre compte….

Tout d'abord l'entrée du chenal, avant le ponton…


Puis quelques vues du ponton et de la zone de baignade…..

Le capitaine se détend, c'est dimanche il y a du monde

Et quelques photos de la baie….

Cette maison est sur une île…

Le voilier est amarré à une maison elle même flottante

12 commentaires sur « Antilles, Curaçao : Spanish Water »

  • Coucou, 

    Ca a  bien sympa  ce coin…parfait pour fêter un HB Alexandra 😉 il me semble … 

    Description et jolies photos c'est com' si on n'y était " ..  🙂

    • Oui, joli coin, agréable…. mais vous y passerez sans doute quand vous aurez le bateau!
      Je vous réponds bientôt sur le sujet « consommation » de votre dernier mail…
      A bientôt

  •  

    Pfff !  Encore un coin paradisiaque !  J’aurais bien pris un bon « caffè espresso » sur le ponton avec le Capitaine.

    Bises à tous les deux.

  • Et au fait Los Roques ?  vous y êtes passés sur la route ? J'ai changé mon fond d'écran avec une de tes photos du ponton, nan pas celle avec le capitaine, je sais bien qu'il veut rester anonyme ….

    bisettes !  

    • Non, la piraterie qui était organisée à Margerita et sur la côte commence à se propager vers les Roques, on a discuté au Marin avec pas mal de plaisanciers qui naviguaient dans la zone et qui n’y retournent plus à cause de l’insécurité….
      Avant de se renseigner, on voulait même y passer la saison des cyclones (à la marina) mais bon, c’est aussi la période des élections donc ça pouvait être un peu tendu… Alors si c’était pour être cloîtré dans la marina, bof…
      Donc nous avons décidé de zapper car sinon j’aurais navigué avec la peur au ventre, je ne le sentais pas.
      Bisous (et merci de préserver l’anonymat du cap’)
      PS : pour la photo du ponton je peux t’envoyer l’original qui sera de meilleure qualité (les images sont compressés pour être diffusées sur le blog et perdent en qualité)… Dis moi quelle photo tu veux…

      • j'ai choisi la photo "antilles 180712-7", dommage pour Los Roques mais Santa Marta a l'air tellement intéressant !!

        nous aurons donc encore plein d'images pour nous évader ! Merci la Namasté Team ! Bises à tous les deux et bonne chance aux poissons qui croiseront la nage de Pescatorus !

        • OK, je t’envoie l’original…
          Nous sommes arrivés à Santa Marta et après nos premières discussions avec nos voisins de ponton, la Colombie semble un très beau pays 🙂
          Bizzzzz

  • SALUT je suis rentre a jounieh en solitaire arrive vendredi 20 a 21h et je suis a votre ancienne place mais je quite cet aprem pour batroun ou j'ai trouve une place free je compte rester ici pour remplir la caisse du bord et repartir avant l'hiver si non la traversee etait tres agreable mais 20 % de vent et le reste au moteur bizzzzous becir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *