Panama : clandestins

Rhoo Lalalalala…(En voilà des façons de débuter un post….)
Nous approchons à grands pas de la date butoir du 15 octobre qui marquera la fin de notre visa touristique de 6 mois au Panama. Pour renouveler le visa, il faut sortir du pays.

Les dernières fois que nous avons été confrontés au problème, nous avions profité de l'occasion pour :

– aller faire des emplettes pour le bateau à Miami

– revenir en France après quelques années de voyage

– faire un petit tour au Nicaragua.

Et oui, déjà 6 mois que nous sommes revenus du Nicaragua et que nous avons entamé la vente de notre bateau.

Il nous aura fallu 3 mois pour le préparer et le vendre, et… 3 mois de paperasse qui, hélas pour nous ne sont pas encore terminé. Nous ne nous attendions tellement pas à tant d'incompétence dans la gestion de la vente du bateau que, à aucun moment, nous avions pensé être là à la mi-octobre et donc devoir organiser une sortie du pays.

Le voyage, c'est l'école de la patience. C'est accepter d'être surpris positivement mais aussi négativement presque tous les jours. C'est accepter les différences culturelles et comportementales des gens que vous avez en face de vous. C'est aussi abandonner les préjugés, ce qui ma foi au final est plutôt une bonne chose.

Lorsqu'on entre au Panama, par la terre ou par les mers, on obtient un visa touristique de 6 mois. Une fois ces 6 mois achevés, il faut sortir du pays et re-rentrer afin d'obtenir 6 mois supplémentaires. Il n'y a apriori pas de durée minimale à passer hors du pays avant de revenir afin d'obtenir le visa. En d'autres termes, nous pourrions monter jusqu'au Costa Rica (un jour), passer la frontiere dans les deux sens (un jour) et revenir a Panama City (un jour).

Ce périple devrait être fait en bus avec tous les rretards associés possibles et probables, (absence du bus, retard au départ, pannes) car il est impossible de louer une voiture lorsque, doté d'un visa touristique, on est dans le pays depuis plus de 3 mois.

Ce périple prendrait donc 3 jours avec en plus la perspective de passer 2 nuits dans la 2e ville du pays, David, hélas dans le genre "moins sexy que ca tu meurs", David obtient sûrement la première place.

Une autre option serait de prendre un vol et d'aller passer un week-end en Colombie, (Bogotá, Medellín, Carthagène), solution certes sympathique mais un peu onéreuse pour un simple week-end…
L'année dernière, de novembre à avril, une ligne de ferry avait été mise en place entre le Panama et la Colombie. En 24 heures, il était possible de rallier Colon (Panama) à Carthagène (Colombie).

Les tarifs étaient intéressants par rapport à ceux de l'avion, autour d'une centaine de dollars le billet soit 2,5 à 3 fois moins cher que l'avion. La navette a été arrêtée au mois d'avril,à priori elle devrait reprendre mais pas avant le mois de novembre, trop tard pour nous !

Après, il y a la 3e solution…. celle qui consiste à passer au bureau de l'immigration a Panama City et de payer l'amende mensuelle de 50 $ par personne par mois supplémentaire passé dans le pays.

immigrationpanama

Crédit photo : http://www.panama-guide.com/

Ce serait la solution la plus simple, rapide, économique…. sans compter que cette solution pourrait me donner du grain à moudre pour un prochain post… en effet, j'avais raconté notre expérience au bureau de l'immigration ici, alors que nous voulions faire renouveler nos visas à l'issue de nos 6 premiers mois au Panama. C'est dans ces moments-là qu' avoir été à l'école de la patience du voyage, thème dont je parlais plus haut, prend tout son sens.

Nous allons donc opter pour cette dernière solution, et demander une prolongation de un mois qui nous amènera à la mi-novembre… car, malgré notre expérience panaméenne de la gestion administrative de la vente du bateau, nous demeurons fermement optimistes : nous espérons avoir d'ici le 15 novembre terminé la paperasse et avoir quitté le Panama vers l'Espagne.

Et de l'optimisme, il en faut, surtout à l'issue de l'échange par e-mail suivant où je demande le numéro Fedex du dernier courrier que l'avocat était censé envoyer en France il y a une semaine :
Moi : "pourriez-vous nous envoyer le numéro fedex du courrier envoyé en France ?"
Avocat/broker : ce duo de choc m'envoie l'adresse du broker. 
Moi, qui insiste :" je n'ai pas besoin de votre adresse mais tu numéro FedEx du courrier envoyé en France. "
Avocat/broker : ce duo de (censuré) me renvoie l'adresse du broker.

Xavier attrape le téléphone à fin de réitérer la demande de vive voix.
« Allô, pourriez-vous nous envoyer le numéro Fedex du courrier envoyé en France comme nous venons de le demander 2 fois par e-mail ?"
Ce à quoi le broker nous a répondu qu'il nous l'avait envoyé 2 fois. Il ne s'était pas rendu compte qu'il avait envoyé son adresse et non le numéro Fedex…
Il nous dit finalement qu'il va envoyer ce numéro dans les 10 minutes qui suivent. Avant de raccrocher, il n'oublie pas de nous redemander notre adresse mail, celle à laquelle il vient d'envoyer 2 fois son adresse… désespérant…
6 heures plus tard, nous recevrons enfin le numéro Fedex qui nous permettra de nous rendre compte que l'avocat a mis presque une semaine a envoyer le courrier en France… la notion de rapidité a un sens complètement différent selon les pays…

Éventuellement, le courrier, qui est la radiation de Namaste du pavillon français émis par les douanes françaises et qui doit retourner en France pour apostillage dans un tribunal, est arrivé à bon port.
Et lorsqu'il a été présenté au tribunal pour apostillage, la fonctionnaire en charge du dossier a fait remarquer que les douanes de la Rochelle avaient oublié deux signatures lors de l'émission du document. Il doit donc repartir à la Rochelle pour signature avant de revenir au tribunal…. 

#On n'y croit pas….

#Je vais demander une prolongation de visa de deux mois (au moins)

À ce stade, ce n'est pas que nous soyons des fans de la théorie du complot, mais quand même, après avoir bien examiné notre situation, on ne peut logiquement arriver qu'a deux conclusions :
–soit nous sommes victimes d'une caméra cachée
–soit il y a un complot contre nous pour nous faire rester au Panama
Et ne prenez pas cet air surpris, car les responsables du complot, je suis sûre que c'est vous. Oui, oui, vous les lecteurs que je soupçonne de vouloir nous laisser dans ce pays afin de rigoler de nos aventures…

Et puis si ca traine trop, ben tant pis, on profite de notre confort dans l'appartement pour travailler comme des bourrins… c'est utile pour remplir la caisse de bord!

Il faut bien dire aussi qu'arriver en Espagne à la mi-novembre au lieu de la mi-Aout comme prevu va nous faire regretter le climat tropical, le Pacifique, ses vagues a bodysurf et ses eaux poissonneuses, la mer caraïbe, ses lagons et ses eaux cristallines…..et ce meme si nous sommes ravis de revoir notre vieille europe (mais hors hiver c'est mieux ;))

Une fois passé l'exotisme "inverse" de vivre un hiver dans un pays tempéré après 4 ans de climat tropical, pas sur que nous résistions très longtemps au chant des sirènes d'un pays tropical asiatique:)… 

Mais que dis-je, les plans sont faits pour être changés et c'est tant mieux !

Hasta luego!

5 commentaires sur « Panama : clandestins »

  • "pas sur que nous résistions très longtemps au chant des sirènes d'un pays tropical asiatique:)… " oh que ça me plait de lire ça ! 

    Non, sans blague, même dans le sud, l'Espagne en hiver, ça caille ! Moi je dis ça, je dis rien… :p

  • Oui, mais en été, le Sud de l'Espagne, il y fait vraiment très chaud… 

    Bon, c'est pas tout ça, mais quand est ce que vous pointez vos minois in Good Old Europe?!

    parce qu on avait repoussé skype à votre retour en Espagne quand c'était prévu dans un futur très proche…mais ce futur là commence à être un passé limite lointain… 🙁

    Bisous les Pirates!

    ps: un an déjà … J'y pensais ce week-end justement, et je n'arrivais pas à me dire que c était déjà il y a quasi un an…

    • Moi aussi j’ai repense a l’annee derniere et a notre super sejour, il me tarde qu’on remmette ca!

      Bah aucune idee de date de retour, ce sera « quand ils auront tous arrete de nous embeter avec leurs conneries » ;)… A priori on repart d’Espagne avant l’ete prochain… enfin si on y arrive un jour!

      Bisous

Répondre à Alexandra Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *