Panama : les petits paquets sur l’eau (ont ils des jambes?)

Saviez vous que depuis presque deux ans nous vivons entre Colombie et Panama?

Sur un bateau? Si, si, verdad…..

D'ailleurs en y repensant il est étonnant que les autorités dounières américaines ne nous aient pas plus interrogé lors de notre voyage à Maillami (suis blonde avec un air innocent)

What??? Two years??? Panama? Colombia?

Remarque peut être que le douanier situait ces pays en Europe, qui sait (oh bah oui, elle est facile…j'étais pas inspirée)

Bref….

Si vous avez le projet de vivre un jour sur un bateau au Panama, voici une information qui devra vous être utile… Sinon passez votre chemin (non je rigole, vous pouvez rester).

Mais que sont ces petits paquets ?

Une minute, j'y arrive (me dites pas que vous êtes pressés. vous avez le lait sur le feu ou bien?)

Tiens faisons plutôt un jeu, vous allez deviner.

Si vous êtes malins (zêtes malins les gens hein?), mon intro a du vous suffire… Pour les autres allez, je vous aide.

1-Nous sommes sur la côte atlantique du Panama.

2-La Colombie est a 200 miles…

3-Je ne sais pas si ces petits paquets qui vont sur l'eau ont des jambes mais cette info n'est pas primordiale.

Allez on se dépêche, les plus malins, qui ont déjà trouvé attendent.

Voilà, c'est bon, tout le monde a compris? Ces petits paquets flottants contenant la poudre qui fait rire ont été égarés par des gens (pas vous) qui les transportaient entre Colombie et Panama à bord de bateau avec de gros vroum vroum.

Pourquoi? Vous en avez des questions vous. Ils ont eu des problèmes en route, ça arrive en bateau.

Il est donc possible de tomber sur ces petits paquets. Vous pouvez en voir flotter autour de vous.

Dans ce cas la il y a la mauvaise attitude, vous les prenez et partez, et la bonne attitude, faire genre vous n'avez rien vu (vous savez faire hein? Au moins les plus malins?)

Si vous êtes aux San Blas il y aurait une autre possibilité que je m'en vais partager avec vous :  les rendre à leur propriétaire.

 Mais comment me direz vous?

Vous allez comprendre. Aux San Blas, suite à de …euh comment dire….fâcheux (?) incidents, un lieu serait en place pour vous permettre de ramener les petits paquets (je ne le connais pas personnellement mais connaissant un peu le coin et la quantité "d'incidents quotidiens" liés au trafic  dans la région de Colon ou nous vivons entre deux charters cela semble plausible).

Revenons aux incidents…. La punition reçue pour avoir volé un petit paquet est de se faire découper en rondelles et de voir ces rondelles remises à votre famille. C'est dégoutant, il y a plein de sang.

Il semblerait que ces messieurs transportant les petits paquets soient capables, en fonction du lieu où sont tombés les paquets, de circonscrire le périmètre où ils ont pu échouer. Suite à quelques mésaventures de ce genre, il serait désormais possible de faire le bon choix et de rendre la marchandise, contre une récompense de 1000 $. D'ailleurs je vous la pose cette question à 1000$ , savez vous planter les choux reconnaître un kuna ayant restitué un petit paquet d'un kuna n'ayant jamais trouvé de colis?

Alors hein?

La maison. Ceux qui auraient eu le pactole ont des maisons en dur, les autres des huttes.

Je précise que tout ce post est réalisé sans trucage, je vous ai épargné d'autres histoires sordides parce que je vous aime bien.

Sinon ça va bien et vous?

4 commentaires sur « Panama : les petits paquets sur l’eau (ont ils des jambes?) »

  • Sachant que vous vous êtes arrêté au Panama pour remplir la caisse de bord, la question que l'on est en droit de se poser après avoir lu cette histoire est celle-ci.
    Vous repartez bientôt ?

    Ben oui, si par hasard vous avez rammené les petits paquets à leur légitime propriétaire, vous n'avez plus besoin de travailler à promener les couillons, non ?

  • Je suis en phase avec Gwendal : combien de petits paquets avez-vous ramené? (et donc, entre autres, dans combien de temps vous vous offrez un billet pour venir dire bonjour aux copains en France?….)

    Sinon, ça fait plaisir de te lire : tu deviens un peu feignasse, ta Majesté, sauf le respect que je te dois ! Tes écrits se font bien rares 🙁 T'as une bonne excuse, j'espère !!!

    Bisous au Cap' et à toi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *