Panama : white powder inside

Hola les gens,

Sans vouloir vraiment vous raconter trop ma vie (mais enfin un peu quand meme), nous sommes en ce moment sur Panama City en attente du passeport de Xavier.

PAnamaCity1

 

Il devait arriver vendredi dernier, ah puis ben non alors mercredi prochain… Sinon pourquoi pas le 5 fevrier? (Je vous jure que c'est reellement ce qu'on nous a dit).

Pourquoi ne nous appelleraient-ils pas quand il sera arrive? Vous en avez des questions vous….

 Ils n'ont pas que ca a faire………..Hein?……………. Ah ben si, ils n'ont que ca a faire. Enfin au moins l'employee dediee aux passeports. Mais comme elle oublie les RDV qu'elle donne et ce, du jour au lendemain (certes une nuit est passee dessus mais quand meme), alors je n'ose meme pas esperer qu'elle puisse se souvenir de vous appeler pour votre passeport.

"Allo? M Pescatorus? C'est MMe Passeport. Je vous appelle car euh…. Bah pourquoi je vous appelle deja?"

Mme Passeport n'est pas mechante, elle a ete super cool avec Xavier concernant les papiers requis pour renouveler son passeport. A cote de la galere que j'ai vecue a Fort de France pour renouveler le mien bah la je dis…. bah je dis que parfois la coolitude locale a du bon (elle est panameenne) (je medis car suis jalouse).

Tiens pas plus tard que ce matin… Pesca appelle l'ambassade pour savoir si son passeport est arrive. Une employee (pas Mme passeport mais une autre) lui demande : "Mais pourquoi appelez vous aujourd'hui (mercredi)?"

Pesca repond que c'est Mme Passeport qui lui a dit d'appeler mercredi….

Ce a quoi elle lui repond : "Ah… OK… Mais comme la valise diplomatique arrive le jeudi,ca sert a rien d'appeler la veille, c'est mieux d'appeler le vendredi".

Bah oui…..

Quand nous aurons le passeport nous filerons vers le Guatemala, par les terres, en bus, trois jours de trajet jusqu'a Antigua (l'ancienne capitale)(aujourd'hui la capitale c'est Guatemala City).

Bref….

PAnamaCity6

(c'est ton destin)(c'est nul)(on n'est pas toujours au top)

En attendant, il me revient a l'esprit que je ne vous ai pas raconte pourquoi nous avons failli passer a la tele lors de notre periple en voiture dans les terres au Panama (pour ceux qui ne suivent pas, c'est ici et ici).

Je reprends donc le cours de mon recit : nous venions de Panama City, en route vers David au nord du pays, un peu avant la frontiere du Costa Rica.

Avant d'arriver sur David, nous voyons une immense arche toute envahie de policiers/militaires (je ne sais pas faire la difference ici) (Les deux ont la main collee au pistolet/mitraillette des lors qu'ils souhaitent vous arreter).

Franchement ca ressemblait bien a un poste frontiere… Mais mon sens de l'orientation legendaire GPS me disait que nous etions encore loin de la frontiere du Costa Rica… (bon et la verite c'est qu'il n'y a qu'une route pour rallier Panama City a la frontiere Costaricaine et qu'on n'avait pas encore passe David).

Toutes les voitures etaient arretees, avec verification des papiers et parfois fouille du coffre.

Je reflechis : oh petard…..on n'a pas les papiers du bateau!

Alors vous terriens me direz que des papiers de bateau c'est bien inutile en voiture et vous aurez tort (Rhaaa je vous ai bien eu).

Quand vous entrez au Panama en avion et que vous etes un etranger, il faut pouvoir prouver que vous avez un billet retour, i.e. que vous allez bien sortir du pays a expiration du visa. Quand on n'a pas ce billet retour comme nous, bah faut avoir un billet de bus vers un pays voisin ou bien….. les papiers qui prouvent que vous avez un bateau dans une marina et que la marina vous ait fourni un certificat de transit.
(j'ai une vie compliquee)
Voila voila….
On a l'air malin : on a un visa de 6 mois et rien qui prouve qu'on va sortir du pays d'ici a sa date d'expiration.
Si ca se trouve nous avons pour projet de vivre illegalement au Panama pour toujours…
Dans ce cas de figure, une seule solution deja eprouvee : jouer les touristes qui ne comprennent rien, ni au visa, ni a la langue jusqu'a ce qu'ils perdent patience et vous laissent partir.

Nous arrivons a hauteur du policier/militaire : apres un coup d'oeil dans la voiture au bout duquel j'aurais parie ma chemise qu'il nous laissait partir (delit de bonne tete de gringo) il nous demande de nous garer sur le bas cote…. Et merde….
Il nous demande nos passeports et part vers une guitoune. Le temps pour nous de faire un point sur la situation afin de confirmer la strategie precedemment citee, celle de l'idiot.
Le gars revient avec nos passeports a la main…. Nous avons deja degaine l'air idiot, on est dans les starting blocks….
"Merci vous pouvez y aller" nous dit le flic.
Apres un gracias, nous remontons dans la voiture et filons vers notre destination. Mince on a toujours cet air idiot…
"Hey Pesca, et si on rangeait cet air idiot? On aura surement une autre occasion de le resortir n'est-il pas?"

Bien….

Au retour le lendemain, au meme endroit, les Namaste (l'air idiot toujours au placard) se firent la reflexion que "Tiens ils ne controlent plus personne dans ce sens… ni dans l'autre d'ailleurs".
Je n'avais pas fini la phrase que, 300 m plus loin, je les vois : une armee, mitraillette a la main, la moitie en ligne et la moitie en train de fouiller un vehicule.
Et la tele (attendez je me recoiffe)
Ah ben voila…. Ils doivent chercher un truc…(je suis perspicace)
Ce truc c'etait des centaines de kgs de cocaine qu'ils ont fini par trouver (avec les tonnes qui circulent en amerique centrale c'est pas un exploit non plus)(enfin faut bien en attraper parfois sinon on pourrait croire qu'on laisse un peu faire)(et voila je medis encore).

Dans l'apres midi, nous avons pu voir le reportage a la tele, malheureusement on ne voit aucune Blondie en train de faire coucou a la camera. Juste des militaires, des mitraillettes et des paquets de cocaine.

Deception totale pour moi. 

Bref….

Et sinon est ce que je vous ai raconte l'histoire des tours de Panama? Non, il ne me semble pas…

Et non ce n'est pas hors sujet…. Zallez voir pourquoi.

Imaginez que vous cherchiez un appart a Panama City…. Vous faites le tour des quartiers sympas et surs ou habiter et vous rendez compte que vous avez deux ou trois choix dont celui d'habiter dans une des nombreuses tours de la ville. Les Panameens sont fiers de leurs tours, ils trouvent que ca ressemble a Maillami…(non je ne medirai pas sur le sujet, je garde mes cartouches pour plus tard)

Ces tours abritent des appart avec tout le confort ainsi que des parties communes avec piscine, gymnase et tutti quantti.

Au debut de vos recherches vous etes 100% confiants sur le fait que vous degoterez un appart'. Pourquoi? Parce que les tours sont a 80% vides. Donc des apparts dispo, il y en a.

La vie est belle.

Cependant, vous pouvez vous demander pourquoi, alors que les tours sont a 80% vides, ca continue a construire a tour de bras… Et pourquoi, malgre l'offre plethorique, les loyers/prix a l'achat sont assez eleves…. et que le prix moyen du m2 ne cesse de monter chaque annee?

Vous interrogez donc votre copine Isa, francaise vivant au Panama dans une maison dans la jungle (c'est elle qui a decoupe un serpent en rondelles, vous pouvez lire ici)(c'est une heroine pour moi).

Vous l'auriez entendu se ficher de ma trombine quand je lui ai pose la question sur le taux d'occupation des tours…. 

"Bah tu sais pas comment on les appelle ces tours?" qu'elle m'a lance.

"Bah non" que j'ai repondu, penaude.

"Les tours blanches! " ….. Et elle a cru bon de rajouter, a l'attention de la Blondie : "Et blanc, c'est pas rapport a leur couleur mais a celle de la poudre qui les a financees".

Ah…. OK…..

Quant aux apparts occupes, ils ont ete achete en grande partie par des retraites en majorite americains.

Pourquoi?

Le Panama fait les yeux doux aux retraites qui prennent la residence panameenne (reductions de 40% sur a peu pres tout, avion, restau, supermarche)… Bref un cout de la vie bien plus faible qu'aux States.

Et que faites vous quand vous avez la residence?

Vous achetez un appart…. Dans un quartier sur…. Et de preference entoures de vos congeneres…. Donc dans les tours…. Et vous venez passer 6 mois au Panama, de preference quand il fait froid aux States.

La vie est finalement bien faite…..(bien sur que je ne medis pas)

PAnamaCity5

 

Et si on faisait une pause les gens? J'en ai assez d'ecrire…(mais non…)

On va faire une pause quand meme, le temps pour vous de visionner la video que vous trouveerz au bout du lien ci dessous.

Pourquoi voir cette video? Trois bonnes raisons :

1- On y parle de saisie de drogue, 1500 Kgs sur une ile des San Blas, une ile village "Isla Tigre", ce qui est un peu le sujet de ce post.

2- Vous y verrez, certes vite fait, les San Blas vues d'avion….Les plus belles iles que j'ai pu voir en bateau, tout cela au milieu des indiens Gunas.

3- Et aussi vous verrez la conference de presse des policiers/militaires…. un casting digne des meilleurs films sur les barons de la drogue n'est-il pas?

http://www.telemetro.com/nacionales/Incautan-Isla-Tigre-Guna-Yala_0_677932663.html#.VMblNP7F_Cs

—-PAUSE—-

Il pourrait vous sembler a la lecture de ce post, que la drogue circule a tous les coins de rue/d'iles…. Bah figurez vous qu'on ne m'en a jamais propose.
Je vois deja Pesca rigoler a la lecture de la phrase precedente car il pourrait vous dire que je ne comprends rien…. D'apres lui si, on nous en propose, enfin a lui. Et moi je ne verrais soi-disant rien. La cousine a Miro la Blondie.

Sauf l'autre apres midi….
Je partais recuperer mon linge a la laverie et marchais dans une rue relativement calme, presque deserte. A Panama City, il faut toujours faire attention aux rues que vous prenez, dans le meme quartier vous pouvez avoir une rue safe jouxtant une autre l'etant moins….

Cette rue la etait dans le camp des 'safe' avec prostituees.
Il y en avait deux sur le trottoir ou je marchais. Les pensant inofensives, je continuais a marcher vers elle…. J'etais a moins de 50 metres quand elles ont commence a hurler 'Cocaina"…
Merde…
J'ai change de trottoir, histoire de leur faire comprendre que je n'etais pas interessee… ce qui a eu pour effet de me lancer des "cocaina" de plus en plus fort au fur et a mesure que je m'eloignais….

Pas tres discretes les dealeuses locales…. Enfin je dis ca c'est pour causer, comme toujours…
Bref….


Bon c'est tout.
Le prochain coup on parlera de voyage, de Guatemala…. ou d'autre chose (je ne suis pas un guide de voyage).

PAnamaCity2

2 commentaires sur « Panama : white powder inside »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *